Hackerschicken.eu
le Spithascope



l'Ancêtre




Cette section concerne le remplacement du Bermascope
Ça veut dire quoi au fait, Bermascope?
l'inspecteur de berme? (bande de terre entre les chaussées d'une autoroute) ma langue a failli fourcher en un contrepoids ferreux : l'inspecteur de germe
ici le sens du terme pdf 1M

Son remplaçant, le SPITHASCOPE prétend offrir de meilleures mesures et précisions, plus sympa et lisible avec de vrais galvanomètres à aiguilles
il a besoin de quelques microcontrôleurs arduinoïdes, dont il n'utilise que les composants bon marché.

le Bernix (des râpeurs de pneus) m'a fait pondre un générateur d'impulsions d'allumage à vitesse variable

- 5 à 200Hz (couvre les 2-temps de 300 à 12000 tours/min ou les moteurs 4-temps 4-cylindres de 150 à 6000 tours/min
- le dwell est automatique de 10 à 5ms. Le vrai besoin du dwell est de fournir un temps suffisant pour la magnétisation de la bobine. Les anciens systèmes, mécaniques, fournissaient un angle de conduction (donc à bas régime le temps était excessif, et insuffisant à haut régime) et, de peur de le réduire trop par des réglages facilement inappropriés, un temps d'arc excessif.
- ici un temps fixe de 1ms est garanti entre deux impulsions pour permettre l'établissement de l'arc entre les électrodes de la bougie.
- fait à partir d'une carte "arduino" Digispark avec un microcontrôleur Tiny85

publié en britiche (puisque je m'apprête à quitter "notre cher et vieux pays" (mais j'y payerai toujours mes impôts!) ignition pulse generator

Il est prévu pour fonctionner avec le module d'allumage électronique. Allumage électronique
Il permet d'émuler (en mieux) les fonctions de test bobine du Bermascope si on alimente le module d'allumage par une tension variable

Une version permettant d'ajuster les paramètres séparément a été mise au point. Elle est destinée à des besoins plutôt R&D et ne sera pas détaillée ici.

Et une piqure de rappel sur les condensateurs ! pdf 7M










visites 4283